Elise Decaillon

Dois-je raconter mon histoire à l’autre ?

5 décembre 2017 Vie sentimentale 0

Nous avons tous un passé douloureux ou non. Lors d’une nouvelle rencontre, il arrive que vous soyez mal à l’aise avec une partie de votre histoire. Un fort sentiment de culpabilité débarque, l’envie de vous raconter déborde dans un souci d’être dans une « honnêteté » avec l’autre.

Votre histoire vous appartient et ne vous définit pas. Il n’est pas nécessaire de raconter ses souffrances, ceci doit rester votre jardin secret.

 

Attention, je ne vous dis pas de garder votre histoire secrète à vie ! Mais dans les premiers temps de la rencontre, évitez de vous raconter, cela risque de faire peur ou pire, vous risquez de subir le jugement de l’autre.

Le fait de se livrer doit se faire avec une personne en qui vous avez confiance, attendez quelques mois…

De plus si l’autre n’est pas trop bête, il aura deviné ce qui vous pose problème . Si il ne vous pose pas de questions dans un premier temps, ne vous dites pas que c’est un manque d’intérêt de sa part. C’est sûrement parce qu’il vous respecte, il perçoit vos limites et il prend le temps d’aller à votre rythme qu’il ne immisce pas dans votre vie intime.

Aussi à l’inverse évitez de poser des questions sur le passif de l’autre et notamment en ce qui concerne le coté sentimental. Ces questions n’apportent pas grand-chose à la relation, au contraire elles viennent nourrir des angoisses de répétition.

 

 

Prenez le temps de découvrir l’autre avant de vous racontez, profitez des premiers moments de la relation, tentez d’être un peu plus léger !

 

 

A lire également: http://www.elisedecailloncoach.com/vie-sentimentale/mes-relations-ne-durent-jamais-longtemps/